PARRAINER
UN ENFANT

Parrainage d’un collégien

Chaque année nos quelques 80 élèves de CM2 terminent leur scolarité au centre Bétania par le passage du CEPE, équivalent de notre ancien certificat d’étude. Ils ont appris à lire, à écrire, à compter, à parler un peu français. Autant d’atouts qui leur permettront nous l’espérons, de mieux se débrouiller dans leur vie future. Il faut savoir que certains d’entre eux se contenteront de ces années de scolarité souhaitant vite retrouver une certaine liberté, faire comme leurs copains, ceux qui ne sont pas aller à l’école et qui gagnent déjà un peu d’argent. Heureusement une bonne moitié de nos élèves est motivée pour aller le plus loin possible dans la formation. C’est pour eux que nous avons mis en place le système des bourses qui permet de prendre en charge le coût élevé de leurs études en dehors de notre centre. Ils choisissent la voie professionnelle ou l’enseignement général dans les collèges voisins en fonction de leurs notes et de leur projet.

Pour nous permettre de les accompagner un peu plus loin, nous avons besoin de vous ! Avec 180€ par an, nous pouvons assurer l’inscription d’un jeune dans un établissement, son suivi social et scolaire.

Aidez-nous à inscrire nos jeunes élèves en sixième ou en apprentissage, et offrez-leur une véritable possibilité de se construire un avenir !

Exemple

Le cas de Marie Sylvie

Scolarisée jusqu’au CM2 dans notre école, elle ne pouvait pas être inscrite en sixième faute d’argent.

Quel avenir lui réservait le bidonville ?

Voici le rapport de Mme Nicole, notre assistante sociale qui suit nos élèves et leur famille.
La famille habite dans une maison dont une partie en bois et une partie en brique, en premier étage. Une pièce séparée par un rideaux de lit. On trouve quelques meubles à la maison et des ustensiles de cuisines. Le père est un maçon, il travaille dans une équipe et gagne 100000ar mensuellement. Vue la situation à Madagascar, le chômage règne et il fait des petits travaux journaliers. La mère de famille a un problème de santé “asthmatique” et elle ne peut pas travailler. Donc, c’est le père seul qui prend toutes les responsabilités financières .Leur fille ainée est déjà mariée et a un bébé de quelques mois. La seconde, qui a arrêté l’école l’année dernière en cm1 suite au problème financier. Quant à Marie Sylvie, elle est très motivée à continuer ses études ,très épanouie, elle désire d’aller plus loin “être une hôtesse de l’air “, elle connait ce métier et les matières à apprendre car elle suit les actualités et les publicités à la Télé d’après son dire. Un parrainage est très intéressant pour aider cette fille à atteindre son objectif .

© Ankasina.org.
Solution web intech6tem.